Programmes de Politique

Les définitions et les conceptualisations de la fragilité des États sont en constante évolution, et le nombre de cas est à bien des égards fonction de la façon dont elle est définie. La fragilité d’un État repose sur la combinaison de l’exposition aux risques et de l’insuffisance de la capacité d’adaptation de l’État, des systèmes et de la capacité des communautés à gérer les risques. Les déficits institutionnels et l’illégitimité politique augmentent le risque d’instabilité et de conflit et rendent l’État vulnérable aux chocs perturbateurs.

Il existe des liens importants entre la fragilité des États et le fédéralisme. Il s’agit notamment de l’impact des profondes divisions ethniques/raciales/religieuses dans un sous-ensemble discret de contextes fragiles et d’une grave fragmentation de l’identité politique territoriale. Les résultats de la recherche sur la fragilité des États suggèrent que le fédéralisme peut offrir une voie politique vers une plus grande résilience des États dans un sous-groupe de contextes fragiles, car l’accent mis sur la prise de décision dans une conception fédérale a le potentiel d’équiper simultanément les groupes et de préparer les institutions à se façonner mutuellement par le biais de processus de gouvernance essentiels et récurrents. Les décideurs politiques peuvent utiliser cette approche pour développer des stratégies spécifiques au contexte afin de concevoir et de mettre en œuvre des programmes visant à renforcer la résilience des États.

Ressources clés
Forum of Federations